16 May 2023

Comment un partenariat entre les gouvernements, les ONG et les philanthropes a permis d’accélérer l’élimination du trachome au Bénin

Ce 16 mai, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a officiellement validé l’élimination du trachome en tant que problème de santé publique au Bénin. Cette étape déterminante a été atteinte grâce au partenariat entre des parties prenantes à tous les niveaux, depuis le ministère de la Santé jusqu’aux communautés sur le terrain, en passant par la mise en œuvre d’un programme avec l’aide de Sightsavers. Cette avancée prouve également qu’il est possible d’éliminer cette maladie et de reproduire ce succès, à condition d’avoir les bons partenaires et de bénéficier de l’engagement durable de donateurs privés comme Children’s Investment Fund Foundation (CIFF), la Fondation Bill & Melinda Gates, la fondation ELMA Philanthropies, pour n’en citer que quelques-uns. Pourquoi cette étape est cruciale, comment un tel succès a été possible et quelles sont les prochaines étapes…

Synapse growth chart

Qu’est-ce que le trachome et comment contracte-t-on cette maladie ?

Le trachome est la première cause de cécité infectieuse dans le monde. Il est causé par une infection bactérienne de l’œil qui se transmet d’une personne à l’autre, en particulier entre enfants ou de l’enfant à la mère. Cette maladie se développe tout particulièrement dans des conditions de promiscuité où l’eau manque, les installations sanitaires sont inadéquates et où l’on trouve de nombreuses mouches attirées par les écoulements oculaires. Dans les communautés touchées, l’infection apparaît souvent pour la première fois pendant la petite enfance. Les enfants et les femmes sont touchés de manière disproportionnée.

Les conséquences du trachome vont bien au-delà de l’aspect physique : la douleur causée par l’infection peut avoir un impact sévère sur la qualité de la vie, la cécité qu’il provoque entraîne souvent la perte des moyens de subsistance, et l’impact économique cumulé du trachome se chiffre en milliards de dollars. Le trachome est endémique dans 42 pays, et l’Afrique représente 80 % du fardeau mondial.

Synapse growth chart

Qu’est-ce que le trachome et comment contracte-t-on cette maladie ?

Le trachome est la première cause de cécité infectieuse dans le monde. Il est causé par une infection bactérienne de l’œil qui se transmet d’une personne à l’autre, en particulier entre enfants ou de l’enfant à la mère. Cette maladie se développe tout particulièrement dans des conditions de promiscuité où l’eau manque, les installations sanitaires sont inadéquates et où l’on trouve de nombreuses mouches attirées par les écoulements oculaires. Dans les communautés touchées, l’infection apparaît souvent pour la première fois pendant la petite enfance. Les enfants et les femmes sont touchés de manière disproportionnée.

Les conséquences du trachome vont bien au-delà de l’aspect physique : la douleur causée par l’infection peut avoir un impact sévère sur la qualité de la vie, la cécité qu’il provoque entraîne souvent la perte des moyens de subsistance, et l’impact économique cumulé du trachome se chiffre en milliards de dollars. Le trachome est endémique dans 42 pays, et l’Afrique représente 80 % du fardeau mondial.

 

Le gouvernement du Bénin a fait preuve d’un remarquable leadership dans son engagement en faveur de l’élimination du trachome, en fournissant les ressources et le soutien nécessaires à la mise en œuvre de la stratégie recommandée par l’Organisation mondiale de la Santé. Les communautés locales ont également contribué à la réussite du programme en participant activement à la mise en œuvre de la stratégie appelée SAFE en anglais (en référence à ces quatre composantes : Surgery, Antibiotics, Facial cleanliness and Environmental improvement) et CHANCE en français (Chirurgie du trichiasis, Antibiothérapie, Nettoyage du visage, Changement de l’environnement).

Le programme Accelerate a tenu sa promesse puisqu’il a accéléré le succès et aidé le Bénin à atteindre plus rapidement son objectif d’élimination, évitant ainsi à des millions de personnes d’être touchées par cette maladie douloureuse aux conséquences catastrophiques.

 

Quel a été l’impact ?

Le Bénin est le premier pays du programme Accelerate à avoir obtenu la validation de l’élimination du trachome. C’est un événement marquant qui mérite d’être célébré. A cet effet, de nombreux autres indicateurs d’impact méritent d’être soulignés :

  • 788 cas de trachome avancé ont été pris en charge, principalement grâce à des chirurgies ophtalmiques.
  • Plus de 1,2 million de ménages ont été sensibilisés à la promotion de bonnes pratiques d’hygiène.
  • Et actuellement, 3,4 millions de personnes ne risquent plus de perdre la vue.

Et maintenant ?

L’élimination totale du trachome est un objectif à notre portée. Nous sommes fiers de faire partie du groupe de donateurs privés qui travaillent avec Sightsavers, aux côtés de la Fondation Bill & Melinda Gates, de la Fondation ELMA Philanthropies, de UK Aid et de Virgin Unite. Mais il va falloir un cofinancement plus important si nous voulons reproduire ce succès.

 

Synapse growth chart

« Félicitations au Bénin, pour l’élimination du trachome, cette maladie douloureuse et cécitante, ce qui prouve qu’il vaut la peine d’investir dans la lutte contre les maladies tropicales négligées.  Grâce au leadership du gouvernement et à des partenaires comme Sightsavers, 3,4 millions de personnes ne risquent plus de perdre la vue dans des conditions atroces à cause de cette maladie. Cela représente un tiers de la population du Bénin.  Les avantages de l’éradication des maladies liées à la pauvreté, comme le trachome, se répercutent dans toute la société, et transforment les vies et les communautés. Les maladies tropicales négligées coûtent aux ménages plus de 33 milliards de dollars chaque année en raison des frais de traitement et de déplacements pour se rendre aux dispensaires, ainsi qu’en perte de salaire. Je suis fier que l’investissement de la CIFF contribue à changer cela » a déclaré Chris Hohn, fondateur et président de CIFF

Synapse growth chart

« L’élimination du trachome au Bénin illustre ce qu’il est possible de faire grâce à un leadership gouvernemental fort, à des partenaires programmatiques experts comme Sightsavers et au pouvoir catalyseur de la philanthropie. Elle démontre la puissance d’une approche localisée, qui valorise les connaissances de la communauté et travaille en parallèle avec les priorités du ministère de la santé. L’investissement de long de date de CIFF dans la lutte contre les maladies tropicales négligées tient compte du fait que ces maladies débilitantes sont complexes et que le dernier pas vers l’élimination est souvent le plus difficile à franchir. Bien qu’il reste encore beaucoup à faire pour éliminer définitivement les MTN, des réussites comme celle-ci montrent que, collectivement, nous pouvons avoir un impact profond », indique Faustina Fynn-Nyame, directrice exécutive Afrique de CIFF.